Nos réalisations

Nos réalisations2018-10-28T14:34:06+00:00
Lire la vidéo

L’ENDOSCOPIE : UNE RÉVOLUTION

Depuis 50 ans, l’endoscopie flexible a représenté une révolution dans le diagnostic et le traitement des pathologies du tube digestif, des voies biliaires et du pancréas : l’apparition de la vidéo-endoscopie puis de l’endoscopie haute définition et enfin de l’écho-endoscopie permet de visualiser de manière toujours plus fine la structure des parois, de définir les stades d’infiltration tumorale et d’examiner les organes adjacents. Ceci a naturellement conduit à des progrès considérables en termes de traitement et notamment dans le contrôle des hémorragies digestives, le placement de prothèses en cas de sténoses, l’extraction de calculs biliaires, le traitement de complications chirurgicales ou de collections abdominales.

Plus récemment, ces capacités thérapeutiques se sont étendues à la résection de tumeurs superficielles, au traitement de l’obésité ou de pathologies fonctionnelles du tube digestif. Il est même apparu récemment que l’endoscopie pourrait dans le futur jouer un rôle majeur dans le traitement du diabète ou dans certaines pathologies du foie menant à la cirrhose.

UNE PREMIÈRE RÉALISATION ISSUE DE LA COLLABORATION MÉDECINS-INGÉNIEURS POUR TRAITER LES PATIENTS PAR LES VOIES NATURELLES

Un de nos premiers objectifs a été de développer un système de triangulation permettant de travailler « à deux mains » au sein du tube digestif bien que les endoscopes traditionnels ne possèdent qu’un seul canal de travail orienté dans l’axe de vision, ce qui rend le médecin opérateur en quelque sorte « manchot ».

Ce système de triangulation a été marqué CE en 2011 et a été testé cliniquement. Il permet, par exemple ; de réaliser de vraies sutures et de manipuler des organes en les soulevant ou les apposant.

Vu le succès des essais cliniques, une première spin-off de l’Université, Endotools Therapeutics, a été créée : elle commercialise une version simplifiée de ce dispositif qui permet de réduire par voie naturelle et par sutures le volume de l’estomac en vue du traitement de l’obésité morbide.

Du point de vue de la recherche, le système de triangulation a permis d’identifier deux questions importantes en endoscopie thérapeutique :

  • Le manque de mesure de la profondeur lors de la visualisation du tube digestif

  • Le manque de mesure de force lors de la manipulation des tissus.

NOS REALISATIONS récentes

Les premiers travaux sur le dispositif Endomina ont donné lieu à deux nouveaux projets : Endoruler et Sensendo.

ENDORULER

Le but du projet EndoRuler est de réaliser un système de mesure de distance in-vivo. Il permet de mesurer les dimensions de polypes, de cavités avant la pose  de prothèses, l’évolution de traitements de tumeurs bénignes ou malignes …

SENSENDO

Le projet Sensendo, quant à lui, a permis de développer, en collaboration avec le Service d’Electromagnétisme et de Télécommunications de la Faculté polytechnique de Mons, un capteur de force miniaturisé destiné à être placé à l’extrémité distale des instruments.

Ce dispositif permet, par exemple, l’injection précise de substance thérapeutique dans la zone désirée ou la « palpation » en réalité augmentée de certaines lésions, permettant de mieux les caractériser.