Faites un don

Faites un don2018-11-22T19:39:11+00:00
Lire la vidéo

AIDEZ-NOUS FINANCIEREMENT

 et contribuez à développer la chirurgie de pointe par les voies naturelles, à traiter les maladies rares et à  faire partager les dernières avancées avec le plus grand nombre.

La Fondation Michel Cremer a pour objet de développer l’endoscopie thérapeutique. Ce nouveau type de médecine non invasive (on « n’ouvre plus » le patient), ne peut se développer que grâce à la collaboration étroite entre médecins et ingénieurs. Cette collaboration, actuellement insuffisamment financée pour répondre aux besoins, nécessite une aide renforcée vu son caractère pluridisciplinaire très appliqué et proche du patient.

En soutenant la Fondation, vous contribuerez au développement de nouveaux outils qui permettront notamment de mieux traiter des maladies comme le diabète et l’obésité par les voies naturelles, d’accroitre la prévention (par ex au travers de colonoscopies et détecter au plus tôt les cancers du côlon), en améliorant ainsi sans cesse la prise en charge des patients et leur mieux-être, en diminuant les durées d’hospitalisation et les coûts de la sécurité sociale.

Concrètement, vous pouvez nous aider par un don (un don unique ou un don récurrent via ordre permanent) ou un leg en faveur de la Fondation Michel Cremer. Différentes possibilités d’aide s’offrent à vous:
La Fondation bénéficie de la déductibilité fiscale : tout don est déductible dès 40 €.

VOUS SOUHAITEZ ÊTRE ACTEUR/ACTRICE DE LA SOCIÉTÉ DE DEMAIN ET PARTICIPER À LA MÉDECINE DU FUTUR ?

Alors aidez-nous en soutenant la recherche médicale au sein de la Fondation Michel Cremer et permettez-nous de concevoir des outils qui vont sauver des vies !

Soutenir la recherche de la Fondation Michel Cremer, c’est

  • offrir un mieux-être au patient avec moins de traumas (post) opératoires, des durées d’hospitalisation réduites et un impact moindre sur la collectivité et la sécurité sociale
  • contribuer à la médecine de pointe en endoscopie thérapeutique c’est-à-dire, à la chirurgie par voies naturelles un minimum invasive et au développement de recherche d’excellence
  • aider à traiter des maladies comme le diabète ou le “foie gras”, stade précurseur de la cirrhose
  • trouver des solutions pour soigner les maladies rares sans solution disponible aujourd’hui
  • promouvoir la collaboration où médecins et ingénieurs développent ensemble les instruments endoscopiques du futur
  • favoriser le partage de ces savoirs technique et médical, y compris dans les régions les moins favorisées.

SOUTENEZ LE CENTRE DE RECHERCHE MULTIDISCIPLINAIRE

Apportez votre pierre à l’édifice pour nous permettre de construire le centre de développement multidisciplinaire.

Le centre de développement multidisciplinaire permettra d’héberger toutes les activités de recherche liées à la Fondation et d’y organiser les formations aux nouvelles technologies issues de ces recherches.

Le but est d’en faire un centre de travail et de rencontre où médecins et ingénieurs développeront ensemble les instruments endoscopiques de demain, et expliqueront aux utilisateurs les particularités liées à leur usage.

Cette plateforme visera aussi à

  • promouvoir l’endoscopie thérapeutique de qualité en offrant des solutions innovantes
  • mettre en œuvre une possibilité de formation à distance.

Ce nouvel espace comprendra un auditoire, des salles de simulation d’interventions et hébergera le centre de recherches entre médecins et ingénieurs.

L’auditoire permettra la retransmission en direct de procédures endoscopiques réalisées à l’hôpital Erasme ou dans tout autre centre d’enseignement afin de partager les résultats des recherches avec le plus grand nombre, y compris les pays les moins développés.

UNE AUTRE MANIÈRE DE SOUTENIR LA FONDATION

Vous pouvez reprendre la Fondation Michel Cremer dans votre testament, mais vous pouvez également faire une donation à notre organisation au cours de votre vie pour aider les personnes malades en particulier atteintes de maladies rares et également dans les pays en voie de développement.

TYPES DE DONATIONS

Il est possible de donner différentes sortes de biens à la Fondation Michel Cremer : de l’argent évidemment, mais aussi des biens matériels. Il existe par ailleurs différentes manières de faire un don.

DONATION PAR ACTE NOTARIÉ (DONATION NOTARIÉE)

Dans le cas d’une donation notariée, votre donation est stipulée dans un acte authentique, un document rédigé par un notaire. Cet acte, pour lequel des droits de donation et des frais de notaire doivent être payés, sera ensuite enregistré. Au sujet des droits de donation justement, la Fondation bénéficie, en tant qu’organisation philanthropique, d’un tarif préférentiel de 8,8 % en Flandre, de 7 % en Wallonie et de 12,5 % en Région bruxelloise. La donation notariée est la voie obligatoire pour un bâtiment.

DONATION DE MAIN À MAIN (DONATION MANUELLE)

Dans le cas d’une donation manuelle, la donation a simplement lieu lors de la remise des biens au donataire, en l’occurrence à la Fondation Mcichel Cremer. Un acte notarié n’est pas nécessaire et il n’y a pas de droits de donation. Tout ce que vous pouvez remettre physiquement peut faire l’objet d’une donation manuelle. Vous pouvez donc donner de l’argent, du mobilier ou des bijoux de cette manière, mais pas un bâtiment.

DONATION PAR VIREMENT

Si vous voulez donner de l’argent à une organisation caritative comme la Fondation Michel Cremer, vous pouvez opter pour un virement bancaire. C’est la manière la plus pratique et la plus sécurisée. Dans le cas d’un virement d’une somme d’argent par l’intermédiaire de la banque, le bénéficiaire ne doit pas non plus payer de droits de donation.

DONATION SOUS RÉSERVE D’USUFRUIT

Dans le cas d’une donation sous réserve d’usufruit, le donateur peut encore jouir des biens donnés et en recueillir les fruits. L’usufruit peut concerner de nombreux biens : de l’immobilier, des créances, des économies, des actions, des titres, des bons de caisse, etc. De cette manière, vous pouvez par exemple faire don des capitaux que vous avez épargnés, mais en garder les intérêts. Ou vous donnez un bâtiment, mais continuez à en toucher les loyers ou à y vivre vous-même. L’usufruit s’éteint lorsque le donateur décède. Le donataire devient alors le plein propriétaire sans devoir payer de droits de succession sur l’usufruit. Une donation sous réserve d’usufruit ne peut se faire que par acte notarié.